Séance 3 : La Terreur

Voici le corrigé de la Fiche 7-1 :

Corrigez votre fiche, puis collez la à la suite du résumé dans le cahier. Vous pouvez sinon imprimer et coller le corrigé à télécharger en dessous ou le recopier proprement.


Quelle décision va prendre la Convention pour sauver la République ?

C’est ce que tu vas découvrir avec cette nouvelle activité.

Regarde le diaporama suivant et la vidéo qui s’y trouve, puis réponds aux questions de la fiche 7-2 :

Attention le diaporama n’est hélas pas lisible sous Firefox / utiliser de préférence Chrome comme navigateur

Fiche 7-2 : Le gouvernement provisoire révolutionnaire et la Terreur

Document 1 : Robespierre justifie la Terreur.

« Le gouvernement révolutionnaire a besoin d’une activité extraordinaire, précisément parce qu’il est en guerre. Sous le régime révolutionnaire, la puissance publique elle-même est obligée de se défendre contre tous les ennemis qui l’attaquent. Le gouvernement révolutionnaire doit protéger les bons citoyens. Il ne doit rien aux ennemis du peuple si ce n’est la mort »

Discours à la Convention, le 25 décembre 1793.

Document 2 : Extraits de la loi des suspects.

La loi des suspects est adoptée par le gouvernement provisoire révolutionnaire en septembre 1793 pour lutter contre « les ennemis de l’intérieur »

«  – Art 1 : Immédiatement après la publication du présent décret, tous les suspects qui se trouvent encore dans le territoire de la république et qui sont encore en liberté seront mis en état d’arrestation.

 – Art 2 : Sont réputés gens suspects : ceux qui, soit par leur conduite, soit par leurs relations, soit par leurs propos ou écrits se sont montrés partisans de la tyrannie (royauté) ou du fédéralisme (Girondins), les nobles ( maris, femmes, pères, mères, fils, filles, frères ou sœurs ) qui n’ont pas constamment montré leur attachement à la Révolution (…) »

D’après la loi des suspects, 17 septembre 1793.

Document 3 : Le tribunal révolutionnaire

Les suspects arrêtés sont ensuite jugés par un tribunal révolutionnaire. Il n’ y a que deux verdicts possibles, soit l’acquittement et la personne est alors relâchée, soit la peine de mort en cas de culpabilité.

Le tribunal révolutionnaire durant la Révolution française. Gravure de 1868 publiée dans l’ouvrage de Charles-Aimé Dauban, La démagogie en 1793 à Paris, ou Histoire, jour par jour, de l’année 1793, Paris, H. Plon. Source : Wikipédia

Questions :

1°) Doc 1 : Comment Robespierre justifie-t-il les mesures exceptionnelles adoptées par le gouvernement provisoire révolutionnaire ?

2°) Doc 2 : Quelles sont les trois catégories de suspects ? Quelles libertés fondamentales sont suspendues avec cette loi ?

3°) Doc 2 et doc 3 : Qu’arrive-t-il aux suspects ?

4°) Diaporama : Les mesures prises par le Gouvernement provisoire révolutionnaire ont-elles permis de sauver la République ? Justifie ta réponse.

5°) Diaporama : Quand et comment se termine la Terreur ?

Fiche 7-2 à renvoyer complétée par la messagerie de l’ ENT. N’oublie pas d’indiquer ton nom et ton prénom et de nommer correctement ton fichier !

POUR le jeudi 02/04

Mme Laviale

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s