Séance 2 : Premier baiser

A recopier dans le cahier :

Séance 2 : PREMIER BAISER

Comment évoquer le merveilleux d’un premier baiser ?

Repères :

– Boris VIAN est un écrivain français du XXème siècle.

– C’est un homme très cultivé et engagé, politiquement et socialement.

– Il est aussi musicien de jazz, passionné de littérature, et tout particulièrement de poésie.

– Il est l’auteur fétiche (= préféré) de la jeunesse des années 70 ; on l’apprécie pour son humour noir, sa créativité fantaisiste et son pacifisme (= refus de la guerre).

* piteux= triste
* lustrés= brillants
* imperceptiblement = impossible ou très difficile à remarquer
* à la faveur du…= en profitant de son mouvement de tête

Lis bien le paratexte et le texte plusieurs fois à voix haute :

Colin est un jeune homme fortuné (= riche) et amateur de jazz. Lors d’une fête chez une amie, il fait la connaissance de Chloé, une douce et jolie jeune fille. C’est le coup de foudre… et leur premier rendez-vous.

Chloé était arrivée par-derrière. Il retira vite son gant, s’empêtra dedans, se donna un grand coup de poing dans le nez, fit « Ouille !… » et lui serra la main. Elle riait.
– Vous avez l’air bien embarrassé !…
Un manteau de fourrure à longs poils de la couleur de ses cheveux, et une toque en fourrure aussi, et de petites bottes courtes à revers de fourrure.

Elle prit Colin par le bras.
– Offrez-moi le bras. Vous n’êtes pas dégourdi, aujourd’hui …
– Ça allait mieux la dernière fois, avoua Colin.
Elle rit encore, et le regarda, et rit de nouveau, encore mieux.
– Vous vous moquez de moi, dit Colin piteux*. Ce n’est pas charitable.
– Vous êtes content de me voir ? dit Chloé.
– Oui… dit Colin.  
Ils marchaient, suivant le premier trottoir venu. Un petit nuage rose descendait de l’ai et s’approcha d’eux.   
– J’y vais ? Proposa-t-il.   
– Vas-y ! dit Colin, et le nuage les enveloppa.   
À l’intérieur, il faisait chaud et ça sentait  le sucre et la cannelle.   
– On ne les voit plus ! dit Colin… Mais nous, on les voit.   
– C’est un peu transparent, dit Chloé, méfiez-vous.   
– Ça ne fait rien, on se sent mieux ici tout de même, dit Colin. Que voulez-vous faire ?   
– Juste se promener, ça vous ennuie ? (…)
* Plus loin, le couple s’assied. *
Le banc paraissait un peu humide, et vert foncé. Malgré tout, cette allée n’était pas très fréquentée et ils n’étaient pas mal.   
– Vous n’avez pas froid ? demanda Colin.   
– Non, avec ce nuage, dit Chloé, mais je veux bien me rapprocher tout de même.   
– Oh ! dit Colin et il rougit. Ça lui fit une drôle de sensation. Il mit son bras autour de la taille de Chloé. Sa toque était inclinée de l’autre côté et il avait tout près des lèvres un flot de cheveux lustrés*.   
– J’aime être avec vous, dit-il.   
Chloé ne dit rien. Elle respira un peu plus vite et se rapprocha imperceptiblement*.   
Colin lui parlait presque à l’oreille.   
– Vous ne vous ennuyez pas ?   
Elle fit non de la tête, et Colin put se rapprocher encore à la faveur du mouvement*.   
– Je… dit-il, contre son oreille, et à ce moment, comme par erreur, elle tourna la tête et Colin lui embrassa les lèvres. Ça ne dura pas très longtemps ; mais la fois d’après, c’était beaucoup mieux. Alors il fourra sa figure dans les cheveux de Chloé et ils restaient là, sans rien dire.

Boris VIAN, L’Écume des jours, 1947.

A RENDRE POUR LE VENDREDI 24 AVRIL

(dimanche soir au plus tard)

= Analyse de texte + expression écrite (ci-après)

= par scan ou photo, sur ma messagerie personnelle,

avec NOM, Prénom, classe

* Recopie les questions dans ton cahier

* Réponds aux questions en rédigeant des phrases     

* Souligne le ou les mots importants de tes réponses     

                       BON COURAGE,  BONNE SEMAINE !!!

 * ANALYSE DE TEXTE *
1)– Te sens-tu proche de ces deux personnages ? Pourquoi ?
Pour répondre à ces questions, observe rapidement : * les circonstances de leur rencontre * leurs attitudes, leurs paroles, leurs gestes
2)– Relève les termes qui évoquent Chloé.
– Est-elle vraiment décrite ou bien simplement suggérée ?
– Pourquoi un tel choix de l’écrivain selon vous ?
3)– On comprend bien que Colin est très ému. Quels sont les mots, les paroles et les expressions qui nous permettent de le comprendre ?
4)L’échange amoureux évolue progressivement en trois parties…
– Quelles sont ces trois moments importants de ce passage ? Pour répondre à cette question, indique à chaque étape : * le lieu * le sujet de conversation * les gestes * les sensations et les émotions des personnages * un titre pour chacun de ces trois moments
5)a- Quel élément merveilleux intervient au cours de la promenade ?
b- Quel rôle joue-t-il pour les amoureux ?
c- Que signifie l’expression « être sur son petit nuage » ?
6)– Leur attirance est réciproque… relève dans tout le texte des éléments qui permettent de le prouver.
7)– Selon toi, quels sont les éléments les plus importants dans cette rencontre : les échanges de paroles, les gestes, les sensations et les émotions, le petit nuage ?
8)– Construis ton nuage de mots en écrivant tous les mots qui te paraissent importants à retenir (dans les questions posées et les réponses que tu as trouvées)            
* EXPRESSION ECRITE * = à la manière de Boris Vian…
1) Lis bien la fiche mémo ci-après : sens propre  / sens figuré  
2) Choisis une expression parmi les exemples donnés à la suite de la fiche mémo
3) Cherche comment tu peux l’utiliser au sens propre et au sens figuré dans un récit de rendez-vous amoureux…
4) Rédige ce rendez-vous en te servant de l’expression que tu as choisie.
5) Écris au présent, en utilisant les personnes que tu souhaites (je, tu, il, elle)
6) Tu peux insérer quelques dialogues, mais pas trop non plus ! 1 page environ… **************************************************************************

Recopie dans ton cahier :

FICHE MEMO  SENS PROPRE / SENS FIGURÉ
– Le sens propre est le sens premier du mot, celui que l’on trouve dans le dictionnaire (ex : le cœur est un organe)
Le sens figuré est le sens imagé , poétique (ex : avoir le cœur sur la main = être généreux)

Recopie dans ton cahier :

Exemples d’expressions à prendre au sens figuré :

Exemples d’expressionsSens figuré
Avoir le cœur sur la main= Être généreux
Être sur un petit nuage= Être très heureux, ne voir rien d’autre que son bonheur
Être aux anges= Être très heureux
Rayonner de bonheur= Le bonheur se voit sur le visage
Nager dans le bonheur= Être très heureux
Poser un lapin= Fixer un rendez-vous et ne pas y aller

Mme Bocquier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s