Défi : « Le pouvoir des fleurs »

Une action solidaire…

Voici une proposition de l’adjointe au maire de Nègrepelisse : « Dans le contexte actuel, les résidents de nos maisons de retraite, de l’EHPAD, de l’Hôpital sont isolés, sans contact avec l’extérieur, avec leur famille pour ceux qui en ont, seuls dans leur chambre pour certains. Cette période compliquée pour tout le monde est encore plus difficile à vivre pour toutes ces personnes âgées isolées. Un petit geste de notre part et surtout des collégiens serait le bienvenu…. Sur chaque feuille, ce serait bien d’indiquer juste le prénom et la classe. C’est important pour un papi ou une mamie un prénom et une classe, cela leur permettra de laisser courir leur imagination à eux aussi. Ils en ont tellement besoin en ce moment ! »

Ce qui est à faire :

Réalise une image sur laquelle on peut voir des fleurs et du texte :

– fleurs dessinées, photographiées ou images trouvées sur Internet.

– fleurs mises en formes façon Land Art (voir Andy Goldsworthy plus bas) ou en gros plan.

– un texte que tu inventes ou une citation trouvée sur Internet.

Signe avec juste ton prénom et ta classe sur l’image. Et imagine la joie de la personne, peut-être enfermée 24h sur 24h dans sa chambre, qui recevra ton image !

Ce qui est à rendre :

Semaine du 27 au 30 avril : envoyer l’image dans le cahier de textes de l’ENT.

Ce qui est évalué :

E1. EXPÉRIMENTER : Choisir des moyens plastiques variés dans une intention artistique.
E2. CRÉATIVITÉ : J’utilise toute mon imagination et tout ce qui m’entoure pour créer !
E3. USAGE DU NUMÉRIQUE : Faire la photographie et me l’envoyer.
P1. RÉALISATION DU PROJET : Composition de l’image et mise en forme du texte.

Inspiration :

Andy GOLDSWORTHY, poète au naturel…

Biographie de l’artiste:

Andy Goldsworthy est un artiste britannique connu pour ses installations in-situ (dans la nature) impliquant des matériaux naturels. Goldsworthy est considéré comme faisant partie du mouvement d’art environnemental auquel appartiennent Richard Long et Chris Drury ainsi que Robert Smithson et d’autres Land artistes des années 1960 et 1970 avant lui. Sculpteur et photographe, Goldsworthy crée ses installations à partir de rochers, glace ou branches, conscient que le paysage peut et va changer, et témoigne méticuleusement des interventions qui en résultent à travers des photos. Né le 29 juillet 1956 dans le Cheshire en Angleterre, les œuvres éphémères de Goldsworthy ne sont pas censées durer dans le temps. Il vit et travaille à Dumfriesshire en Écosse.

« Il n’est pas question d’art. Il s’agit de la vie et du besoin de comprendre qu’il y a beaucoup de choses dans la vie qui ne durent pas », a-t-il déclaré.

Source : artnet

Une vidéo de l’artiste qui présente son travail sur le site de Lumni (clique sur l’image pour y accéder) :

Incroyables ces images, non ?!

Tout n’est fait que de pierres, feuilles, branches… Des œuvres fragiles, poétiques, lumineuses et éphémères. La seule trace pérenne que l’artiste en gardera est la photographie.

D’autres œuvres de l’artiste sont visibles sur le site de la boîte verte.

Marie Lise Léporati

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s