Une image pour un lieu

Modern Times par Oakoak – Chicago, Octobre 2015

Choisis un lieu qui t’inspire et conçois une image qui s’y adapte. Tu devras bouleverser l’apparence du lieu, la perception que l’on en a ou son sens !

Ce qui est à réaliser :

Semaine du 25 au 29 mai : Lis le cours, regarde les documents et les vidéos ci-après, et n’hésite pas à faire des recherches d’images sur internet pour découvrir d’autres œuvres des artistes !

Semaine du 1er au 5 juin : crée ton image, prends-la en photo et envoie-la moi dans le cahier de textes de l’ ENT !

Ce qui est à rendre :

Semaine du 1er au 5 juin : ton image à envoyer dans le cahier de textes de l’ENT.

Ce qui est évalué :

E1 EXPÉRIMENTER : Choisir des moyens plastiques variés dans une intention artistique.
E2 CRÉATIVITÉ : Utilise ton imagination et tout ce qui t’entoure pour créer !
E3 USAGE DU NUMÉRIQUE : Faire la photographie et me l’envoyer.

P1 RÉALISATION DU PROJET : 

– Mon image interagit avec le lieu, elle bouleverse bien son apparence.

– Ma photographie met bien en évidence mon installation.

Quelques définitions:

Street art : Il regroupe toutes les formes d’art réalisées dans l’espace public, et englobe diverses techniques telles que le graffiti sur mur, le pochoir, la mosaïque, le sticker, l’affichage et le collage, la réclame, des installations comme par exemple le tricot urbain.

Installation : œuvre composée d’un ou plusieurs éléments exposée dans un espace que le spectateur peut parcourir.


In situ : en art contemporain, in situ désigne une méthode artistique qui dédie l’œuvre à son site d’accueil (c’est-à-dire qu’elle ne peut être transportée en un autre lieu). In situ qualifie également une œuvre qui tient compte du lieu où elle est installée. L’archétype de la démarche artistique in situ est l’art urbain. (wikipédia)

Oakoak

Bruce Lee by Oakoak – Saint Etienne, France, Mars 2014

Originaire de Saint-Étienne, l’artiste urbain français OaKoAk qui tient à garder son anonymat serait né dans les années 1980. Fan de voyages, d’architecture et d’urbanisme, il détourne les aménagements du quotidien pour en faire des scènes drôles, poétiques qu’on croirait tout droit sorties d’un cartoon.

Depuis ses premiers pochoirs en 2006, les œuvres éphémères d’OaKoAk (que l’on prononce « wak wak ») capturent les imperfections des rues ou des murs et jouent avec pour mieux les détourner. OaKoAk utilise des installations d’objets, des collages et également des dessins. Le graff, qu’il pratique moins, est souvent réservé pour sa signature. Les détails urbains sont passés au scanner de son esprit espiègle et mis en scène avec malice. 

Source : Street Art Avenue

Site officiel de l’artiste : ICI

Banksy

« Ma femme déteste quand je travaille à la maison ». Banksy, avril 2020.

Banksy, roi de la provoc’

Bien que n’étant ni fondateur ni précurseur de ce mouvement, le roi de la provoc’ Banksy est aujourd’hui la star incontournable du street art. Il est l’un des artistes contemporains les plus connus de notre temps.

Depuis 1993, son œuvre rayonne sur chaque continent. Pochoirs, peintures, sculptures, détournements d’objets urbains ou d’œuvres classiques, installations… Banksy est un artiste polyvalent. Il joue les usurpateurs et les provocateurs, interpellant les citoyens sur la condition humaine, le tout avec une bonne dose d’humour et de second degré. Finalement, Banksy donne un coup de pied dans la fourmilière artistique contemporaine, assurant à ses pairs qu’il ne sert à rien de trop se prendre au sérieux…

Un artiste mystérieux

Selon toute vraisemblance, Banksy serait né à Bristol en Grande-Bretagne en 1974. Difficile de sortir du conditionnel car l’artiste a passé sa vie à échapper aux médias afin de garder l’anonymat. Cette ligne de conduite, c’est l’essence même de la scène underground qu’il affectionne. Cela lui permet d’agir de nuit comme de jour, sans jamais être découvert. Ce qui lui vaut quelques coups d’éclats exceptionnels, à la limite de la légalité. En 2004 il fait imprimer des faux billets à l’effigie de Lady Di, remplaçant le Bank of England par Banksy of England, et les disperse lors du carnaval de Notting Hill.

Source de l’article : street-art-avenue.com

Site officiel de l’artiste : http://www.banksy-art.com/

JR

Face to Face, JR et Marco, 2007, installation photo.

 » En 2007, lors du projet Face2Face JR et Marco réalisent la plus grande exposition de photographie au monde. Pour ce projet, des portraits d’Israéliens et de Palestiniens sont collés face à face, dans des formats monumentaux des deux côtés du mur de séparation et dans plusieurs villes alentours. (…) Le projet Face2Face consistait à faire des portraits de Palestiniens et d’Israéliens faisant le même métier et de les coller face à face, dans des formats géants, à des endroits inévitables, du côté israélien et du côté palestinien, pour qu’enfin, chacun rit et réfléchisse en voyant le portrait de l’autre et son propre portrait. »

Source : JR

Biographie :

JR possède la plus grande galerie d’art au monde. Grâce à la technique du collage photographique, il expose librement sur les murs du monde entier, attirant ainsi l’attention de ceux qui ne fréquentent pas les musées habituellement.

JR crée un « art infiltrant ». Lors des actions de collage, les communautés participent au processus artistique. Dans ces actions, aucune scène ne sépare les acteurs des spectateurs. L’anonymat de JR et l’absence d’explication accompagnant ses immenses portraits lui permettent de laisser un espace libre pour une rencontre entre un sujet/acteur et un passant/interprète, ce qui constitue l’essence de son œuvre.

source de l’article: art-net

site officiel de l’artiste

Une vidéo sur le projet « Face 2 Face » :

une vidéo sur l’histoire du street art !

De Basquiat à Banksy, Il était une fois le Street Art. ARTE Creative

Mme Léporati

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s