Habiter Londres (2)

Travail à faire pour le 13/06

– corriger l’activité 4 sur Londres. Bien lire les compléments ++ qui seront nécessaires pour faire l’activité 5

– répondre aux questions de l’activité 5


Corrigé de l’Activité 4 : Habiter Londres,
une métropole de pays développé

1°) Complète le tableau pour localiser et présenter Londres :

Hémisphère Continent Pays Niveau de développement Nombre d’habitants
 NordEurope  Royaume-Uni  élevé  8,2 millions

2°) L’animation qui permettait de répondre aux questions :

LE PLAN ILLUSTRÉ :

La métropole de Londres a plusieurs fonctions indiquées dans le tableau suivant. Associe chaque lieu, monument ou quartier de Londres de la liste précédente à sa fonction en complétant le tableau suivant. Les lieux soulignés peuvent être placés à deux endroits :

Fonction politique Fonction économique Fonction résidentielle Fonction culturelle
et de loisirs

Buckingham palace  
Palais de Westminster
 

La City
Piccadilly circus
Southall
Knightsbridge.
Hornchurch
Tower Hamlets
Southall
Knightsbridge.
British Museum 
La Tate Modern  
Piccadilly circus
Stade d’Arsenal

++ Attention à la lecture de la légende du plan du livre : Le cœur de Londres fait partie du centre de Londres qui fait lui même partie de ce que l’on appelle le Grand Londres. Le Grand Londres désigne donc l’étendue de toute la métropole. La partie coloriée en jaune est en fait la périphérie de Londres ou banlieue, c’est à dire tout l’espace urbanisé autour du centre.

La majorité de la population vit donc en banlieue, en périphérie

– b) Quels liens existent entre les habitants d’un même quartier ? (promène toi dans « Little India » et Arsenal)

Chaque quartier a son club de football soutenu par les habitants. Les habitants d’origine étrangère ont tendance à se regrouper dans un même quartier selon leur pays d’origine.

– c) Démontre que Londres est une ville cosmopolite (qui comprend des habitants d’origine différente)

Londres est une ville cosmopolite car elle regroupe des habitants d’origine différente : indienne, jamaïcaine, pakistanaise, coréenne, française… etc

D’importantes inégalités :

d) Démontre en utilisant les informations des documents que les inégalités sont fortes à Londres.

Les inégalités sont fortes à Londres. Il y a des quartiers riches comme Knightsbridge et des quartiers pauvres comme Tower Hamlets. Dans le texte « Londres, la ville des inégalités », il est écrit que 28% des habitants sont pauvres alors qu’un londonien sur 35 est millionnaire.  

Le témoignage de Laura, une « navetteuse »

– e) Dans quel quartier Laura habite-t-elle ? Où travaille-t-elle ?

Laura habite dans le quartier résidentiel de Hornchurch, un lotissement situé en banlieue. Elle travaille dans le riche quartier de Knightsbridge dans le centre.

 – f) Comment effectue-t-elle ses déplacements quotidiens entre son domicile et son lieu de travail ?

Elle se déplace en train.

++ Contrairement à Lagos, les transports en commun sont nombreux à Londres : bus, métro, train de banlieue, tramway.

 – g) Combien de personnes se rendent chaque jour dans le centre de Londres pour leur travail ?

Plus d’1 million de personnes se rendent chaque jour dans le centre de Londres pour leur travail.

++ Les déplacements à l’intérieur de la métropole sont nombreux en particulier les déplacements entre le domicile et le lieu de travail. C’est ce que l’on appelle des déplacements pendulaires ou migrations pendulaires : tous les matins plusieurs milliers de Londoniens quittent leur domicile pour se rendre à leur travail. Puis, le soir ils font le trajet inverse.

Un pendule : c’est l’origine de l’expression migration pendulaire

 – h) Pourquoi Laura n’habite-t-elle pas plus près de son lieu de travail ? (indice : relis les documents de la rubrique « D’importantes inégalités »)

On peut supposer que c’est parce que les logements du centre sont trop chers pour elle.

Un péage urbain :

– i) Regarde la vidéo et lis attentivement les 2 textes qui l’accompagnent. Réalise ensuite le QCM proposé dans la fiche.

Bilan proposé par le CNED : « De nombreux habitants de Londres et des environs viennent travailler dans le centre de la ville tous les jours. Ces déplacements importants de population provoquent des embouteillages et de la pollution. Pour régler ce problème, l’ancien maire de Londres a décidé d’instaurer un péage urbain pour les automobiles à l’entrée du centre de la ville. Ainsi la circulation s’est améliorée et les bénéfices du péage ont été investis dans les transports en commun. Cependant, le péage urbain ne suffit pas à lui seul à éliminer les embouteillages et la pollution. D’ autres solutions doivent être recherchées. »

La suite en page 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s