RR9 – Bla, bla, bla… bavards comme des bêtes !

La caractéristique la plus humaine des animaux personnifiés du Roman de Renart est naturellement la parole. Nous allons donc en profiter pour revoir comment présenter un dialogue quand tu écris un texte !

Manuel Nathan p 273

Renart voit le coq et dit :

« Chantecler, n’aie pas peur, je suis là en ami. »

Rassuré, Chantecler se met à chanter. Renart dit encore :

« – Te souviens tu de Chanteclin, ton père ? Comme sa voix devenait pure quand il chantait les yeux fermés !

Cherches-tu à me tromper ? demande Chantecler.

Pas du tout, dit renart, mais chantez les yeux fermés.« 

Manuel Nathan p 273

Voici que survient un mésange, sur la branche d’un chêne creux où elle avait caché ses oeufs. Renart la voit et la salue :

« – Ma commère, soyez la bienvenue. Descendez donc m’embrasser!

Renart, dit-elle, taisez vous. Vous seriez réellement compère si vous n’étiez pas une telle canaille. Mais si vous avez dupé tant d’oiseaux, tant de biches, qu’on ne sait plus à quoi s’en tenir avec vous.

Dame, répond le goupil, Messire Noble, le lion, a maintenant proclamé partout la paix et, s’il plaît à Dieu, ce sera pour longtemps. Il l’a fait jurer à travers son royaume et il a fait promettre à ses vassaux de la respecter et de la maintenir. »

La mésange répond alors : « Renart, vous êtes en train de me tromper. »

Manuel Nathan p 273

demanda / répondit / appela / supplia / s’écria / ordonna / hurla / chuchota / gémit / grogna

S. Richasse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s